Acquisitions récentes

Acquisitions récentes

Grâce aux contributions de nos membres nous avons pu acquérir plusieurs éditions extrêmement rares d'Érasme.

haut de la page

Officia Ciceronis (ed. Erasmus), Paris, Johann Philippi, 1501, in-8°

Note Cet ouvrage extrêmement rare est la première édition d'un auteur antique par Érasme. Elle a été éditée par Johann Philippi, l'imprimeur d'origine allemande qui avait publié l'édition princeps des Adages en 1500. La dédicace à Jacque de Vocht n’est parue pour la première fois, qu’en août 1520 chez Froben. Le départ précipité de Paris à cause de la peste en mai, semble être une des raisons qui peuvent expliquer l’oubli de l’insertion de cette dédicace. L’édition paraît en 1501 sans dédicace ni préface. Érasme fait mention de cette édition dans sa lettre à Batt écrite de Paris et datée du 5 avril <1501> : Annotationes scripsi in Officia Ciceronis; is propediem excudetur. (Allen I 151, l. 16). Érasme n’a annoté que le De Officiis (Allen 2951, l. 28-29), les autres annotations sont de Fausto Andrelini. Allen 152 I 355/intro connaît seulement deux ex. à Sélestat (K 893: ayant appartenu à Beatus Rhenanus) et à Wolfenbüttel (H:QuH 162 (1)). Il en existe un troisième à la British Library (C.123.f 14). Cet exemplaire est donc le quatrième connu à ce jour. Cet exemplaire a été abondamment annoté.

Titre Officia Ciceronis solertissima cura Herasmi Roterdami ex multis exemplaribus exactissime castigata appositis ad singula capita argumentis commodissimis crebrisque in marginibus annotamentis : ceu compendiario commento sic illustrata: ut et pro enchiridio manibus commode gestari possint: & citra uerbosa glossemata intellegi.

Adresse Uenalis inuenietur hic liber in officina. M. Iohannis Philippi diligentissimi artificis in uia diui Marcelli ad signum adorandae Trinitatis.

Colophon sans colophon.

Collation In-8°, [192] f..; a-z8, &8.

Cote E 1448

haut de la page
1501_Philippi_Cicero

Erasmus, Paraclesis, [Strasbourg, M. Schürer, 1520]

Grâce aux contributions de nos membres nous avons pu acquérir une édition de la traduction en allemand de la Paraclesis, une des préfaces au Nouveau Testament d'Érasme, rédigée en 1516. Ce texte a eu tellement de succès qu'en février 1520, Johann Froben à Bâle en donne une édition séparée du texte latin. La même année, ce texte est traduit en allemand et publié à cinq reprises:

1. Johann Knappe l'Ancien à Erfurt
2. Johannes Schönsberger le Jeune à Augsbourg
3. Strasbourg, Mathias Flach, juin
4. Strasbourg, Héritiers de Matthias Schürer
5. Augsbourg, Erhard Öglin

Le musée possède l'édition latine de Foben (E574-1), ainsi que les traductions allemandes de Knappe (E-952) et, désormais, des Héritiers de l'imprimeur strasbourgeois Matthias Schürer. Le musée possède également les éditions latines en 1520 imprimées à Mayence chez Johann Schöffer (E-738)

On connaît des exemplaires de cette édition strasbourgeoise que nous venons d'acquérir à la Bibliothèque royale (Bruxelles), à l'Herzog August Bibliothek de Wolffenbüttel, à l'Universitätsbibliothek (Bâle) et à la British Library (Londres.

Titre Erasmi Roterodami Paraclesis Teütscht wie ein teürberlich vnaussprechlich schatz vnd kleynet sey das Euangelium vnnd heilig wort Gottes.

Adresse sans adresse.

Colophon sans colophon.

Collation In-4°, [16] f.; A-D4.

Cote E 1409

Référence Benzing 518 • Bezzel 1428 • De Reuck 292 • Holeczek 21 • VD 16, E-3313 • Wolfenbüttel 942.



haut de la page
Erasmus, Paraclesis, [Strasbourg, M. Schürer, 1520]

Mimi Publiani (ed. Erasmus), Lyon, Étienne Dolet, 1542, in-8°

Note L'ouvrage des Mimes de Syrus Publilius (1er s. av. J.C.), édités par Érasme, a été imprimé à Lyon par l'humaniste français Étienne Dolet. Il n'est pas signalé par Longeon dans sa bibliographie des éditions de Dolet. Après une première recherche, il semble que seuls deux exemplaires existent dans des bibliothèques européennes. Le premier est conservé à Rome (Bibliothèque nationale), le second à la Bibliothèque Sainte-Geneviève à Paris (cote 8 T 1530 INV 4090 P.6).

Titre Mimi Publiani, ab Erasmo castigati, & elucidati. Item, insigniores sapientium sententiae.

Adresse Lugduni, Apud Steph. Doletum. 1542.

Colophon sans colophon.

Collation In-8°, 48, [4 bl.] p.; A-C8.

Cote E 1408

haut de la page
1542_Dolet_Mimi

Erasmus, Moriæ encomium, [Paris, Hochereau], 1757, in-12°

Note La Maison d'Érasme possédait déjà une édition, datée de la même année, qui contrefaisait celle-ci (E 294). Nous possédons maintenant l'original qui est une réimpression, page pour page, de l'édition d'Hochereau publiée en 1751.

Titre L' Éloge de la folie, traduit du latin d'Erasme par M. Gueudeville. Nouvelle édition revûe & corrigée sur le Texte de l'Édition de Bâle, et ornée de nouvelles figures, avec des notes.

Adresse [Paris, Hochereau], M. D. CC. LVII.

Colophon sans colophon.

Collation In-12°, [2], 12, 222, [4] p. = [2], xxix, 222, [4] p.; 2pi1, a8, b4, A-S8/4, T6. M. DCC. LVII.

Cote E 1409

haut de la page
1757_Hochereau_Moria

Galenus, Exhortatio ad bonas artes, praesertim medicinam, Bâle, Johann Froben, 1526, in-8°

Grâce aux contributions de nos membres nous avons pu acquérir une édition de l'Galeni medicorum principis exhortatio ad bonas arteis, præsertim medicinam, de optimo docendi genere, & qualem oporteat esse medicum. D. Eras. Roter. interprete.

Édition princeps.

Titre Galeni medicorum principis exhortatio ad bonas arteis, præsertim medicinam, de optimo docendi genere, & qualem oporteat esse medicum. D. Eras. Roter. interprete.

Adresse Basileae An. M. D. XXVI.

Colophon Basileae, apud Ioan. Frob. Mense Maio. An. M.D.XXVI.

Collation In-8°. [32] f.; a-d8.

Cote E 1411

haut de la page
1526

Erasmus, Colloquia, Philadelphia, 1810

Édition bilingue latin-anglais.

Titre Desiderii Erasmi Roterodami Colloquia familiaria nonnulla selecta: or, some select familial colloquies of D. Erasmus of Rotterdam. With a literal translation. By Mr. Jno. Clarke, of Hull. A new edition, in wich many errors of former editions (both in the text and translation) have been corrected, and the signs of quantity, to assis the students in pronouncing, are annexed.. By James Ross, Professor of the Greek and Latin Languages in the cityt of Philadelphia.

Adresse Philadelphia: Published by Mathew Carey, n°118, Marketstreet. 1810. Lydia R. Bailey, printer, n°10, North-Alley.

Colophon Pas de colophon.

Collation 166 p.

Cote E 1415

haut de la page
1810

Erasmus, Declarationes ad censuras Lutetias, Bâle, Hieronymus Froben, 1532, in-4°

Édition princeps.

Titre Declarationes Des. Erasmi Roterodami, ad Censuras Lutetiæ vulgatas sub nomine Facultatis Theologiæ Parisiensis, vigilanter recognite per autorem, & auctæ.

Adresse In officina Frobeniana, Anno XXXII.

Colophon f. BB3 v°: Basileae in officina Frobeniana apud Hieronymum Frobenium & Nicolaum Episcopium. M.D.XXXII.

Collation In-4°. 199, [1] f.; a-z4, A-Z4, Aa-Dd4.

Cote E 1416

haut de la page
1532

Erasmus, Commentarius in Nucem Ovidii, Bâle, Johann Froben, 1524. in-8°

Édition princeps.

Titre Commentarius Erasmi Roterodami in Nucem Ouidij, ad Ioannem Morum Thomæ Mori filium. | Eiusdem commentarius in duo hymnos Prudentij, ad Margaretam Ropertam Thomæ Mori filiam.

Adresse Basileæ apud Ioannem Frobenium, Anno M. D. XXIIII.

Colophon no colophon.

Collation In-8°. [56] f.; A-G8.

Cote E 1405

haut de la page
1524

Erasmus, Paraphrasis in Pauli epistolas duas ad Corinthios, Bâle, Johann Froben, 1519, in-4°

Édition princeps.

Titre Paraphrasis in duas epistolas Pauli ad Corinthios, per Erasmum Roterodamum recens ab illo conscripta, & nunc primum typis excusa, ad Christi Paulique gloriam. | Catalogum reperies in proxima pagella. [verso:] Elenchus huius opusculi. | Præfatio ad reuerendissimum D.D. Erardum de Marca principem & episcopum Leodiensem. | Argumentum in priorem ad Corinthios epistolam. | Paraphrasis Erasmi Roterodami in eandem. | Argumentum eiusdem in secundam. | Paraphrasis in eandem.

Adresse In inclyta Basilea.

Colophon f. [E4] v°: Basileae apud Ioannem Frobenium mense martio. M. D. XIX.

Collation In-4°. 22, [2] p.; a-z4, A-E4.

Cote E 1419.

haut de la page
1519

Chrysostomus, Commentarium in Acta Apostolorum D. Erasmo interprete, Paris, Jean Roigny, 1545, in-8°

Titre D. Iohannis Chrysostomi Constantinopolitani Episcopi, Commentarium in Acta Apostolorum, Desiderio Erasmo Roterodamo interprete. Quibus adcescit rerum et nominum insignum, Index locupletißimus, Nunquam prius aiectus.

Adresse Parisiis Apud Ioannem Roigny, via ad D. Iacobum, sub Basilico & quatuor Elementis, 1545.

Colophon f. K8 r°: Excudebat Anthonius Iurianus.

Collation 517, 10, [1bl]; a-z8, A-K8.

Cote E 1346.

haut de la page
1545

Die 15 Bundesgenossen, Bâle, Pamphilius Gengenbach, 1521, in-4°

Die 15 Bundesgenossen. T. VI.

Ces pamphlets ont d’abord été édités séparément par Gengenbach à Bâle, puis deux éditions collectives ont réédités ces quinze pamphlets, la première à Augsbourg, la seconde à Speyer. Le 6e et le 14e pamphlet contiennent la première traduction en allemand d’extraits de l’Éloge de la Folie. La série contient deux pages illustrées de portraits (Charles Quint et Érasme) attribués au Maître GZ. La gravure d’Érasme, d’après Quentin Metsys est répétée trois fois dans la série (VI, VIII, XIV). Tous les autres ornements et gravures publiés chez Gengenbach ont presque certainement été exécutées par Ambrosius Holbein, qui était l’illustraur principal de Gengenbach (cf. Hieronymus 1984, p. 339-341). Le musée possède également le tome XIV (E 1397).

Titre Erasmus von rotherodam ein fürst aller gelerren zu unseren zytenschreibt im buch genant Encomion morias / vom predigen der battel münch. | Ein jeden ich hie früntlich bit / Das er mich laß vnd lach nit. | v * e | Der .VI. bundtsgnos.

Adresse pas d'adresse

Colophon pas de colophon.

Collation In-4°. [4] f.; [4].

Cote E 1420

haut de la page
1521

Lucianus, Dialogi aliquot, Paris, Robert Estienne, 1530, in-8°

Titre Luciani Dialogi aliquot, per D. Erasmum versi, ac à Nicolao Buscoducensi, succinctis pariter & eruditis scholiis explanati, recens per eundem diligenter recogniti.

Adresse Parisiis. Ex officina Rob. Stephani M.D.XXX.

Colophon f. [fij] v°: Excudebat Robertus Stephanus Parisiis, anno M.D.XXX. II. calend. decemb.

Collation In-8°. [2], 43, [3] p.; a-e8, f4].

Cote E 1421

haut de la page
1530

Paulus Manutius [Erasmus], Apophtegmata, Venise, P. Manutius, 1577

Note À la fin de l'ouvrage se trouve un décret de Grégoire XIII, motu proprio, accordant à Paul Manuce privilège pour l’impression de ces Apophtegmes, ainsi que du grand recueil des Adages, et prohibant toute autre édition de ces deux compilations, comme autant de choses contraires à la foi. Conformément à une pratique constante prescrite par le pape Sixte-Quint, le nom de l’auteur a été supprimé dans la nouvelle édition et remplacé par celui de Paul Manuce qui, indirectement, avait pris soin de l’expurgation.

Titre Apophtegmatum ex. optimis vtriusque. linguae scriptoribus libri. IIX Paulli. Manutii studio, atque industria, doctissimor. Theologor, consilio, atque ope, ab omnib. mendis uindicati, quae pium, & ueritatis Catholicae studiosum lectorem poterant offendere. Gregorio XIII. Pont. Max. Hanc unal editionem approbante. vt int extremo libro videre est. [Portrait d’Aldus Manutius].

Adresse Venetiis. ∞ DLXXVII. Ex aedibus Manutianis.

Colophon pas de colophon.

Collation In-16°, 706, [44], [2 bl] p.

Cote E 1412.

haut de la page
1577

Euripides, Hecuba & Iphigenia in Aulidiae, Bâle, In officina Frobeniana, 1530, in-8°

Note Érasme révise cette édition et corrige le texte grec afin qu’il corresponde à sa traduction. L'édition princeps était parue en 1506 à Paris chez Josse Bade.

Titre Euripidis Tragœdiæ duae, Hecuba & Iphigenia in Aulide, Latinæ factæ, Des. Erasmo Roterodamo interprete. Subiunctæ sunt eadem Græce.

Adresse Basileæ in officina Frobeniana. Anno M. D. XXX Ex autoris recognitione.

Colophon Basileae, in officina Frobeniana, anno M.D.XXX. mense Aprili.

Collation In-8°. 293, [3] p.; a-k8, l4, m-t8.

Cote E 1414.

haut de la page
1530

Erasmus, In euangelium Marci paraphrasis, Paris, Galliot du Pré, 1540. in-8°

Note Cet ouvrage est une partie autonome d’un ouvrage plus vaste contenant le Tomus primus paraphraseon Des. Erasmi Rot. in Novum Testamentum, videlicet in quatuor Evangelia et Acta apostolorum, qui contient six parties possèdant chacune leur propre page de titre : paraphrases de l'Évangile selon saint Matthieu (157-[1] f.), de saint Marc (120 f.), sur les Actes des Apôtres (100 f.), de l'Évangile selon saint Luc (211 f.), selon saint Jean (156 f.) ,et, enfin, les Épîtres et l'Apocalypse (360 f.). Le volume acquis contient seulement la paraphrase sur l’Évangile de Marc.

Édition illustrée.

Titre In euangelium Marci paraphrasis per Des. Erasmum Roterodamum.

Adresse M.D.X.L., 1540, Parisiis, apud Galeotum a Prato sub signo galeæ & ad Primam Palatii Regii columnam. 1540.

Colophon sans colophon.

Collation In-8°, 120 f., a-p8.

Cote E 1418

haut de la page
1540

[Erasmus], Adagia, Venise, Jérôme Polo, 1578. in-4°

Note Édition expurgée selon la demande du Concile de Trente. Réimpression de l’édition de Florence, Junta 1575, in-f°, plus correcte grâce à la révision faite par Ange Rocca. Cette édition ne porte plus le nom d’Érasme au titre. Deux index sur huit ont été supprimés.

Titre Adagia quaecumque ad hanc diem exierunt, Paulli Manutii studio, atque industria, doctissimorum Theologorum consilio, atque ope, ab omnibus mendis vindicata, quae pium, & veritatis Catholicae studiosum lectorem poterant offendere: Sublatis etiam falsis interpretationibus & nonnullis, quæ nihil ad propositam rem pertinebant, longis inanibusque digressionibus. Quem laborem, a Sacrosancti Concilii Tridentini Patribus Manutio mandatum, Nunc vero summa industria iterum impressa, incredibilique, labore emendata à F. Angelo Roech. Eremita Augustinano S. Theol. Doctore, Qui exemplum Florentiae editum ab innumeris erroribus expurgauit. Cum plurimis, ac locupletissimis Indicibus.

Adresse Venetijs, Apud Hieronymum Polum. 1578.

Colophon sans colophon.

Collation [62] f., 2042 col., [1 bl] f.; *2, [*4], A-P2, A-Z8, Aa-Zz8, Aaa-Sss8.

Cote E 1417.

haut de la page
1578

Martin Ruland, Synonymia Latino Græca, Genève, Jacob Stoer, 1624, in-8°

Note Réimpression de l'édition de 1612.

Titre Synonymia Latino Græca D. Martini Rulandi, in duas partes coniunctas distincta. Olim ab illo congeri cœpta: nunc passim emendata, & magna tam vocum quàm phrasium accessione locupletata. Opera Dauidis Hoeschelij, Augustani. Editio postrema emendatior.

Adresse Genevæ. Typis Iacobi Stoer. M. D.CXXIV.

Colophon sans colophon.

Collation [16], 1023, [3 bl] p.; ¶8, A-Z8, Aa-Zz8, AA-SS8.

Cote E 1445.

haut de la page
1624

Sebastian Brant, Stultifera Navis, Bâle, Johann Begmann von Olpe, 1er mars 1497, in-4°

Grâce à un mécénat exceptionnel, la Maison d'Érasme vient d'acheter la première édition latine du célèbre traité La Nef des fous de Sebastian Brant, publié quelques années avant L'Éloge de la Folie d'Érasme.

L'ouvrage de Sebastian Brant a d'abord été publié en allemand puis traduit rapidement par un de ses élèves Jacobus Locher Philosemus, chez le même éditeur. Sur un navire voguant vers un royaume imaginaire sont embarqués des fous de toutes catégories, y compris l'auteur lui-même, qui se présente comme un bibliophile qui ne comprend rien aux livres qu'il possède. Sebastian Brant tourne en dérision toutes les professions, toutes les classes de la société, toutes les situations humaines. Il fait rire pour faire réfléchir. L'ouvrage comporte 113 chapitres, au chapitre 76 qui traite du géographe, il fait une allusion aux terres inconnues d'Amérique, découvertes par le roi d'Espagne. Chacun des chapitres est illustré par une gravure sur bois dont trois sont attribuées à Albrecht Dürer (f. XXV, LXVI, LXXV). Elles ont été exécutées par Dürer lors de son apprentissage à Bâle dans les années 1492-1494. Cet incunable, chef d'œuvre de l'histoire du livre, est un précieux enrichissement pour l'étude de nos éditions de L'Éloge de la Folie.

L'ouvrage a été relié par Sün Evrard qui collabore avec le musée depuis une dizaine d'années. C'est une magnifique reliure à mors ouverts. Le dos est couvert en chèvre oasis avec les nerfs plats soulignés à froids, en pointillé. Les plats, couverts d'un collage de peau de vache patinée, sont attachés aux supports de couture par des agrafes en laiton et en cuivre.

Édition illustrée.

Titre Stultifera Nauis.
Narragonice perfectionis nunquam satis laudata Nauis: per Sebastianum Brant: vernaculo vulgarique sermone & rhytmo pro cunctorum mortalium fatuitatis semitas effugere cupientium directione / speculo / commodoque & salute: proque inertis ignauæque stulticiæ perpetua infamia / execratione / & confutatione / nuper fabricata: Atque iampridem per Iacobum Locher / cognomento Philomusum : Suæuum: in latinum traducta eloquium: & per Sebastianum Brant: denuo seduloque reuisa: fœlici exorditur principio.

Adresse .1497. Nihil sine causa. Io. de Olpe.

Colophon f. CXXXXV v° = [t1] v°: Finis Narragonicæ nauis per Sebastianum Brant vulgari sermoni theutonico quondam fabricatæ: atque iampridem per Iacobum locher cognomento philomusum in latinum traductæ: perquam prætactum Sebastianum Brant denuo reuisæ: aptissimique concordantiis & suppletionibus exornate: In laudatissima Germaniæ vrbe Basiliensi / nuper opera & promotione Iohannis Bergman de Olpe Anno salutis nostræ Millesimo quadringentesimo nonagesimo septimo Kalendis Martiis. Vale inclyte Lector. ; f. [t4] r°: .1497. Nihil sine causa. Olpe.

Collation In-4°, 145, [3] f. = I-CLIX, [3] f., a-s8, t-v4.

Cote E 1446.

haut de la page
Tit

Érasme, De sarcienda ecclesiæ liber, Bâle, Hieronymus Froben & Nikolaus Episcopius, 1533 (1534), in-8°

Titre
Des. Erasmi Roterodami liber De sarcienda ecclesiæ concordia, deque sedandis opinionum dissidijs, cum alijs nonnullis lectu dignis, per auctorem recognitus.

Adresse Basileae, in officina Frob. anno MD XXXIII

Colophon Basileae per Hieronymum Frobenium & Nic. Episcopium An. M. D. XXXIIII

Collation in-8°. 144, [16] p.; a-k8.

Cote E 1447.

Référence
Index Aurel. 162.654. VD-16 E-3624. Bezzel 1788. Adams E-390.


haut de la page
Tit