Exposition Anatomie des vanités


12.04.2008 – 16.09.2008
À l'occasion des 75 ans de la fondation du musée d'Érasme organise une exposition autour d'une Éve anatomique du XVIIe siècle, appartenant à une collection privée, avec des interventions contemporaines de Jan Fabre, Marie-Jo Lafontaine et Aïda Kazarian.
Dernier jour de l'exposition le mardi 16 septembre à l'occasion du marché annuel et de la fête de Saint-Guidon à Anderlecht.


Découvrez l'exposition (film de Richard Wandel)
Communiqué de presse (pdf)
Guide du visiteur (pdf)


top of the page
ivory¬

Érasme et ses imprimeurs

Jusqu'au 16.10.2009
Dans la Salle des fresques, les quatre imprimeurs principaux d’Érasme ont été mis à l’honneur : Thierry Martens, Josse Bade, Alde Manuce et Johann Froben. Ces quatre noms ont écrit l’histoire de l’imprimerie dans les Pays-Bas septentrionaux, en France, en Italie et à Bâle. Érasme se doit de travailler avec des imprimeurs de premier plan, car ses œuvres sont difficiles à imprimer. Elles nécessitent un matériel typographique spécialisé (peu d’imprimeries au début du XVIe siècle possèdent des caractères grecs) et un “team” capable d’accompagner l’humaniste dans la réalisation de ses travaux. Souvent, le nom d’Érasme doit être considéré comme une marque de fabrique, tant il y a de collaborateurs qui travaillent à ses côtés. À l’instar des grands peintres de la Renaissance qui possédaient un atelier (tel Raphaël), Érasme reçoit non seulement l’assistance de secrétaires qui l’aident dans la mise au net de ses manuscrits, mais aussi d’érudits de premier plan comme Beatus Rhenanus ou de théologiens comme Louis Ber.

Guide du visiteur (pdf)

top of the page
Erasmus and his printers¬

Exposition Juste Lipse


1 décembre 2006 - 4 février 2007

À l’occasion du 400e anniversaire du décès de Juste Lipse, la Bibliothèque Royale et la Maison Erasme organisent une exposition consacrée à sa vie et à son œuvre.


top of the page
deconstantia

Exposition Thomas Chable


16-26 novembre 2006

À l’occasion Dans le cadre du projet, D'Afrique vient toujours quelque chose de nouveau, le musée présentera l'œuvre du photographe Thomas Chable, Les brûleurs.

"AFRICA SEMPER ALIQUID NOVI"

D’Afrique vient toujours quelque chose de nouveau est un adage d’Érasme.
L’humaniste a été toute sa vie un nomade, attiré par l’étranger et les questions de l’identité. Qu’est-ce qui fait l’homme ? Comment vivre ensemble à la Renaissance, quand se déchirent pour des questions religieuses, Musulmans et Chrétiens, Chrétiens et Chrétiens ?
Érasme demeure l’un des phares de la pensée occi-dentale parce qu’il a délivré, non un système philosophique, mais une nouvelle façon de penser l’homme à partir de la morale et de l’éducation.
En ce début du xxie siècle, les peuples s’opposent encore pour des questions religieuses et la question de l’étranger demeure toujours plus aiguë. Pour nous aider à penser notre monde en constante mutation, nous initions, dans le cadre de la Quinzaine de la Solidarité Nord-Sud, un nouvel axe de recherches dans notre centre d’études.
Des penseurs et des artistes seront invités à nous donner leur point de vue. La première étape sera consacrée aux problèmes des migrations avec une exposition du photographe Thomas Chable et une conférence de la politologue Louise Ngandu.


top of the page
Chable