LECTURE

Érasme et ses censeurs

Mercredi 25 octobre 2017 à 19h

L’Index dit du Concile de Trente (1564) condamne six livres d’Érasme et interdit la possession et la lecture des autres jusqu’à leur expurgation.
Qu’est-ce qui scandalisait tant ces censeurs, théologiens, moines ou simples laïcs ? Et les inquisiteurs ?
Franz Bierlaire évoquera les déboires posthumes de l’œuvre d’Érasme, confrontée à l’œil sévère de la Contre-Réforme.

Entrée gratuite sur réservation : en ligne ou au 02 521 13 83
Plus d'infos

Érasme et ses censeurs

Érasme et ses censeurs

L’Index dit du Concile de Trente (1564) condamne six livres d’Érasme et interdit la possession et la lecture des autres jusqu’à leur expurgation. Dès 1571, un Index expurgatoire dresse la liste des passages « à détruire », souvent les mêmes que ceux stigmatisés déjà du vivant d’Érasme.
Qu’est-ce qui scandalisait tant ces censeurs, théologiens, moines ou simples laïcs ? Et les inquisiteurs ? Les responsables des éditions expurgées, eux, se contentent de suivre les consignes, non parfois sans une certaine férocité !
Érasme restera à l’Index jusqu’à la f in du XIXe siècle...

Franz Bierlaire (Professeur émérite à l'Université de Liège, Chargé de cours honoraire à l'Université libre de Bruxelles) évoquera les déboires posthumes de l’œuvre d’Érasme, confrontée à l’œil sévère de la Contre-Réforme.

top of the page
Censure