Collection Le cabinet d'Érasme

Le cabinet d'Erasme 1 - Érasme ou l'Éloge de la curiosité à la Renaissance

Cabinets de curiosité et jardins de simples, ed. Alexandre Vanautgaerden, 1997

Co-édition Musée départemental de Saint-Antoine l’Abbaye, 104 pages, 100 illustrations, 27 x 22 cm cousu, couverture à rabats plastifiée, 14 €

ISBN 2-87317-063-8

¶ Ce livre parle davantage de la chair que de la pensée d’Érasme. On y trouvera différents « portraits » du prince des humanistes soumis, non plus au regard inquisiteur de la censure, mais à celui tout aussi impitoyable des médecins, botanistes et historiens. Chacun des auteurs de cet ouvrage a essayé de faire parler la dépouille d’Érasme, tantôt en analysant son squelette, tantôt en diagnostiquant ses différents maux d’après sa correspondance. Stimulé par l’étude des cabinets de curiosités, une enquête approfondie a été menée dans les ouvrages de botanique qui offrent un panorama de la matière médicale du XVIe siècle, afin de déterminer quelles étaient les simples qui auraient pu guérir les maladies d’Érasme. Le résultat de cette étude a permis de constituer un jardin de plantes médicinales qui nous aide à comprendre comment a vécu (et souffert) l’un des plus grands penseurs de l’Occident.

Contributions Thierry Appelboom, Christine Bluard, Kathleen Leys, Georges Mees, Géraldine Mocelin-Spicuzza, Alexandre Vanautgaerden, Jean-Pierre Vanden Branden.

Commander

haut de la page
Cabinet 1

Le cabinet d'Erasme 2 - Hortus Erasmi

Ed. Alexandre Vanautgaerden, 2000

Disponible en éditions néerlandaise et anglaise, 48 pages, 43 illustrations, 24 x 17 cm, cousu, couverture à rabats plastifiée, 12 €

ISBN 2-87317-117-0

¶ Ce vade-mecum du visiteur du jardin philosophique de la Maison d’Érasme retrace la genèse du jardin et présente le travail de collaboration entrepris par le conservateur du musée, l’architecte paysagiste Benoît Fondu, le botaniste Georges Mees, quatre artistes contemporains et deux photographes (Jean-Paul Brohez et André Jasinski). Il introduit le luxueux coffret de deux volumes que la Maison d’Érasme consacre à la conception, tant artistique que philosophique et botanique, de ce jardin inauguré en 2000.

Contributions Alexandre Vanautgaerden, Michèle Antoine, Catherine Baugrand, André Delvaux. Œuvres de Catherine Beaugrand, Marie-Jo lafontaine, Perejaume, Bob Verschueren.

Commander

haut de la page
Cabinet 2 - Hortus

Le cabinet d'Erasme - Alexandre Vanautgaerden, Otium

Un jardin philosophique
L’homme qui tomba des étoiles
Otium, 2001

Disponible en éditions néerlandaise et anglaise, coffret cartonné réunissant les deux ouvrages présentés aux pages suivantes et un carnet de dessin, 24 x 17 cm, 44,50 €

FR: ISBN 2-87317-136-7
NL: ISBN 2-87317-145-6
EN: ISBN 2-87317-146-4

¶ Les Romains de l’Antiquité définissaient une certaine forme de bonheur par le terme d’otium qu’ils opposaient à negotium, au labeur. L’otium était, pour eux, cette capacité de l’homme à ne rien faire qui le rendait libre et dispos à lui-même et, ce faisant, aux autres. À l’heure où gazouillent davantage les sonneries des téléphones portables que le chant des oiseaux, nous avons cru bon d’aménager un « Jardin philosophique » pour l’otium de nos visiteurs. Outre les deux ouvrages décrits ci-après, on trouvera dans ce luxueux coffret, un carnet de dessins réunissant les travaux de quatre peintres.

Œuvres Catherine Beaugrand, Marie-Jo lafontaine, Perejaume, Bob Verschueren.
Dessins Aïda Kazarian, Bernard Gaube, Luc Claus et Félix Hannaert.


Commander

haut de la page
Cabinet Otium¬ Cabinet dessin

Le cabinet d'Erasme 3 - Alexandre Vanautgaerden, Un jardin philosophique

Photographies, André Jasinski, 2001

Texte français, disponible en éditions néerlandaise (trad. Désireé Schyns) et anglaise (trad. Alberto Rosa), 120 pages, 85 illustrations, 17 x 24 cm, cousu, couverture à rabats plastifiée, 22,50 €

FR: ISBN 2-87317-132-4

NL: ISBN 2-87317-141-3

EN: ISBN 2-87317-143-x

¶ Derrière la maison d’Érasme, il y a un jardin qui est comme le jardin du jardin. Et dans le jardin du jardin, il y a un troisième et dernier jardin qui abrite un jardin philosophique. C’est l’histoire de ce jardin que raconte ce livre, depuis la venue d’Érasme au printemps 1521, jusqu’à la chute des feuilles et la fin, tant annoncée, du XXe siècle et du millénaire. Humaniste après humaniste, ce jardin s’est constitué avec lenteur pour penser le monde. C’est à une ballade que nous vous convions, sans trop de notes en bas de page bien qu’il y ait un peu d’érudition, çà et là, au milieu des papillons. Rassurez-vous cependant car notre jardin est un jardin d’écritures mais, aussi, grâce au verger, un jardin de confitures.

Alexandre Vanautgaerden est conservateur du Musée d’Érasme. Le projet d’aménagement du jardin philosophique fait suite à l’exposition « Érasme ou l’éloge de la curiosité à la Renaissance » et à la création d’un jardin éphémère au musée Saint-Antoine de l’Abbaye (France) en 1997.
André Jasinski vit et travaille à Bruxelles. Il photographie souvent les paysages urbains délaissés.

Dans ces lieux, il monumentalise à la fois la nature et l’archéologie industrielle.

Commander

haut de la page
Le cabinet 3 - un jardin

Le cabinet d'Erasme 4 - Alexandre Vanautgaerden, L'homme qui tombait des étoiles

Photographies, André Jasinski, 2001

Texte français et latin (trad. Françoise Deraedt), disponible en éditions néerlandaise (trad. Désirée Schyns) et anglaise (trad. Alberto Rosa), 12 pages, 109 illustrations, 17 x 24 cm, cousu, couverture à rabats plastifiée, 22,50 €

FR: ISBN 2-87317-133-2

NL: ISBN 2-87317-142-1

EN: ISBN 2-87317-144-8

¶ Ce livre a été conçu pendant qu’à Bruxelles naissait le « Jardin philosophique » du Musée de la Maison d’Érasme. C’est de sa terre qu’a fleuri ce singulier mélange d’argent et d’encre, dans lequel déambulent Désiré (l’homme qui tomba des étoiles) et le photographe Jean-Paul Brohez.

Alexandre Vanautgaerden est conservateur du Musée d’Érasme. Le projet d’aménagement du jardin philosophique fait suite à l’exposition « Érasme ou l’éloge de la curiosité à la Renaissance » et à la création d’un jardin éphémère au musée Saint-Antoine de l’Abbaye (France) en 1997.
Jean-Paul Brohez vit et travaille à Ellemelle (Belgique). Homo viator, il parcourt le monde comme Érasme : pour voir.

Commander

haut de la page
Cabinet 4 - L homme

Le cabinet d'Erasme 5 - Nicola Dacos, Roma quanta fuit ou l'invention du paysage de ruines

2004

48 pages, 120 illustrations, 17 x 24 cm, cousu, couverture à rabats. Co-édition Musée Érasme & Somogy , 38€

ISBN 2-85056-813-9

¶ Un fascinant paysage de ruines porte une date, 1536, et une signature, Herman Posthumus, mais l’homme est inconnu. C’est le point de départ d’un voyage au cœur des vestiges souterrains du palais de Néron, à Rome, où trois artistes flamands sont descendus voir les décorations que l’on appelait grotesques et y ont gravé leur nom. Ces trois peintres (Heemskerk, Posthumus, Sustris) sont à l’origine du paysage de ruines qui va faire fureur dans toute l’Europe. Roma quanta fuit est écrit sur le rythme d’une enquête policière, mais se fonde sur une étude rigoureuse, où l’analyse des documents se combine constamment à la lecture stylistique des œuvres. Entre la peinture flamande et l’italienne, l’archéologie et les dessins, ce livre est un grand livre d’histoire de l’art qui reconstitue toute une école méconnue.

Nicole Dacos Après une licence en philologie classique, Nicole Dacos a opté pour l’histoire de l’art, en s’orientant vers l’étude des sources antiques à la Renaissance et en poursuivant ses recherches au Warburg Institute, à l’Université de Londres, où Sir Ernst Gombrich a publié en 1969 sa thèse de doctorat sur La découverte de la Domus Aurea et la formation des grotesques à la Renaissance. Nicole Dacos, qui vit entre Rome et Bruxelles, a fait toute sa carrière au Fonds National de la Recherche Scientifique de Belgique et à l’Université Libre de Bruxelles, tout en répondant à de nombreuses invitations à l’étranger, notamment au J. Paul Getty Museum à Malibu et au Center for advanced Study in the Visual Arts à Washington.

Commander

haut de la page
Cabinet 5 - Roma

Le cabinet d'Erasme 6 - Anatomie des Vanités

2008

48 pages, 120 illustrations, 17 x 24 cm, cousu, couverture à rabats. Diffusion Brepols, 38€


ISBN 2-85056-813-9

¶ Le projet Anatomie des Vanités, qui rassemble une exposition et un livre, s’inscrit dans une réflexion menée depuis une dizaine d’années à la Maison d’Érasme sur les cabinets de curiosité. On trouvera dans ce livre un essai de Jean-Marc Mandosio sur les mannequins anatomiques et l’art cadavérique, ainsi qu’une série photographique de Paul Louis et des œuvres de Marie-Jo Lafontaine et de Jan Fabre

Jean-Marc Mandosio .

Commander

haut de la page
Cabinet 6 - Anatomie